Ramsay Santé
Hôpital privé Claude Galien

De la chirurgie orthopédique infantile à l’Hôpital privé Claude Galien

Article le

L’orthopédie infantile (ou pédiatrique) prend en charge toutes les pathologies orthopédiques qui touchent les enfants, allant du nourrisson à l’adolescent. Il s’agira dans un premier temps de diagnostiquer les éventuelles déformations et anomalies, souvent liées à la croissance, puis de mettre en place le traitement adapté, voire d’entreprendre une intervention chirurgicale.

De la chirurgie orthopédique infantile à l’Hôpital privé Claude Galien

À l’Hôpital privé Claude Galien, dans l’Essonne, l’équipe de spécialistes en orthopédie s'est étoffée. Élodie Gaumetou, chirurgien orthopédiste reconnue dans la prise en charge infantile,  propose toute son expertise lors d’interventions chaque lundi et de traitements orthopédiques avec suivis.

 

La croissance, un facteur important

 

En orthopédie infantile, beaucoup de pathologies ne nécessitent pas forcément la programmation d’une intervention. « Ma spécialité est peu interventionnelle, explique le Dr Gaumetou. Il y a beaucoup de consultations, de traitements à l’aide de plâtres ou de corsets et surtout, de la surveillance au cours de la croissance du patient. » En effet, avec le temps, un certain nombre de ces pathologies vont s’améliorer d’elles-mêmes, ou empirer. « Par exemple, dans le cas de scolioses, plus elles seront dépistées tôt à l’adolescence et moins nous aurons besoin d’envisager une intervention. Il s’agira de la traiter, notamment avec le port de corset. »

 

Une intervention est envisagée dès lors que la croissance de l’individu ainsi que les observations réalisées avec du recul imposent ce type de prise en charge. « Dans la majorité des cas, mes patients sont des enfants qui sont tout à fait normaux, avec des étapes de croissance plus ou moins marquées (pieds qui tournent, genu valgum du 3 ans …) mais qui finiront par grandir normalement. Il s’agira alors de rassurer les parents et de suivre l’évolution des petits patients », raconte la spécialiste.

 

Développer les compétences de l’établissement

 

L’Hôpital privé Claude Galien possède un plateau technique très complet et une équipe pluridisciplinaire en pleine expansion. « Le fait que nos patients soient en pleine croissance implique un dispositif et une prise en charge spécifiques, poursuit le Dr Gaumetou. Ici, nous avons les moyens techniques et humains de réaliser les anesthésies sur jeunes patients et de prendre en charge leurs pathologies variées en toute sécurité grâce à une équipe très compétente. »

 

À terme, le Dr Élodie Gaumetou souhaite développer davantage encore les compétences de l’établissement à travers une formation en arthroscopie. « C’est une spécialité très rarement exercée sur les enfants et adolescents. Cela concerne notamment la prise en charge des interventions sur ligaments croisés. Aujourd’hui, peu de spécialistes en région parisienne proposent ce type d’intervention sur jeunes patients, la présence des cartilages de croissance ne permettant pas toutes les techniques conventionnelles adultes ». Cette volonté de proposer des prises en charge variées aux patients est portée par toute l’équipe de l’hôpital. « Tout le monde est très motivé et intéressé. C’est très appréciable comme ambiance de travail et cela nous permettra également d’accueillir davantage de patients avec des pathologies diverses », conclut le médecin.

Article précédent

Un scanner plus performant pour l’Hôpital privé Claude Galien

Cet été, l’Hôpital privé Claude Galien (Quincy-sous-Sénart, Essonne) a installé son tout nouveau scanner au cœur du service d’imagerie.

Article suivant

L’unité de gastroentérologie s’étoffe à Claude Galien

Depuis le 1er juillet, l’hôpital privé Claude Galien a vu son unité de gastroentérologie se renforcer avec l’arrivée du Dr Stéphane Talom, gastroentérologue...